5 idées reçues sur la vision: n°4

Idée reçue N° 4 : Une fois l’âge adulte atteint, la plasticité du cerveau ne lui permet plus de changer ou se développer contrairement à celui d’un enfant…

Les recherches les plus récentes dans le domaine de la neuroplasticité ont démontré que ce postulat était faux. Le cerveau est loin d’être un organe figé et statique, qui une fois atteint l’âge adulte n’est plus capable d’évoluer. Ces résultats sont étayés par de nombreuses études sur des sujets aussi divers que la thérapie visuelle, la croissance de la matière grise du cerveau grâce à la méditation ou les traitements réussis des difficultés d’apprentissage.

crédit photo pixabay.com/photo/2016/11/01/08/16/brain-1787622__340.jpg

Le mythe comme quoi le cerveau n’évolue plus après l’enfance ou adolescence est mis à mal. Il était couramment admis qu’après 5 ou 6 ans, des enfants avec un strabisme, une amblyopie ou d’autres types de désordres visuels, ne pouvaient pas recouvrer une vision normale.

Or, cela est faux. Certes les cerveaux des enfants ont une neuroplasticité plus importante et régissent plus facilement et rapidement aux stimulus. Toutefois les cerveaux des adultes ont aussi cette capacité, même si cela requiert plus d’effort, de conscience de soi, un fort intérêt et une motivation sans faille afin d’être capable de remplacer des habitudes profondément ancrées par de nouveaux modes de pensée.

La méthode Bates est semblable à un entraînement physique pour les yeux et non-physique pour l’esprit. Il établit de nouveaux chemins neuronaux, crée des nouvelles synapses et crée une forte connexion œil/esprit nécessaire à une vue correcte.

Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *