5 idées reçues sur la vision: n°5

Idée reçue N° 5 : Le soleil est l’ennemi de nos yeux et il est essentiel de les protéger en portant des lunettes solaires

Au cours des dernières décennies, le soleil a été diabolisé. Il serait dangereux pour la peau et les yeux et il faudrait donc vous en protéger par tous les moyens. C’est tout le contraire, nos yeux ont besoin de la lumière du soleil et porter des lunettes affaiblit vos yeux. Alors oui effectivement en excès les rayons UV peuvent endommager la rétine et brûler la peau, ce n’est pas pour autant qu’il faut les éviter à tout prix au contraire.

Les travaux du Dr John Ott, père de la photobiologie (https://www.scienceoflight.org/ott-index/dr-john-ott/), ont démontré que les plantes, et tous les organismes vivants, hommes y compris, ont besoin du spectre complet de la lumière solaire pour un développement optimal. C’est en vous exposant au soleil que vous synthétisez la précieuse vitamine D dont les nombreuses vertus sont désormais bien connues.

De même, la lumière du soleil qui pénètre par vos yeux permet de réguler de nombreuses réactions qui aboutissent à la synthèse de nombreuses hormone telles que mélatonine, sérotonine, insuline, cortisol et dopamine qui affectent directement votre humeur, santé et rythmes circadiens essentiels à votre bien-être.

En effet, comme indiqué dans un autre de mes articles, nos modes de vie actuels font que la plupart d’entre nous, passons les plus clair de notre temps enfermés dans nos maisons, bureaux, voitures, métro, etc sous des lumières artificielles. Vous vous étonnez ensuite d’être fatigué, voire dépressif, de voir flou, d’avoir les yeux rouges et qui tirent après une journée devant des écrans, d’avoir votre horloge interne détraquée et vos rythmes de sommeil complètement perturbés ?

Rien de plus normal en vérité, car des années d’évolution ont fait que nous sommes prévus pour être dehors exposés à la lumière du soleil. Nos yeux s’en nourrissent, notre rétine est couverte de millions de cellules sensibles à la lumière : les cônes et bâtonnets. Ces cellules photosensibles doivent être stimulées par la lumière sinon elles dépérissent et la vue s’affaiblit.

La méthode Bates vous fournit différents moyens de mettre à profit les bienfaits du soleil. Vous ne devez jamais regarder directement le soleil. Par contre, laissez-vous caresser par les rayons du soleil, paupières fermées, en bougeant doucement la tête de façon à ce que la la lumière ne reste jamais au même endroit. La lumière du soleil stimule la rétine (et ce même les yeux fermés) et sa chaleur vous aide à vous relâcher et évacuer toutes les tension présentes sur vos muscles, tendons et nerfs, non seulement des yeux et du visage, mais de tout le corps. Elle va aussi en dilatant légèrement les vaisseaux faciliter la circulation des yeux et du visage et vous aider à re-entraîner les muscles involontaires qui contrôlent l’ouverture de la pupille ce qui va diminuer puis éliminer votre sensibilité à la lumière

Vous n’avez pas besoin de vous exposer très longtemps quelque minutes suffisent à obtenir tous les bienfaits du soleil. Après quelque temps vous constaterez que vous pouvez rester dehors en plein soleil sans être ébloui et d’avoir besoin de porter des lunettes de soleil.

J’avoue que depuis que j’ai découvert la pratique de l’ensoleillement, je ne porte quasiment plus jamais de lunettes de soleil sauf si je suis dans un environnement ou la réverbération est extrêmement élevée (neige, mer, montagne) ou sur la route lorsque le soleil est très bas. Équipez vous plutôt d’un chapeau à larges bords voire d’une casquette, c’est parfait.

Mieux manger pour mieux voir

Image parpasja1000 de Pixabay

Comme le disait déjà Hippocrate au 5e siècle av. J.C. “Que ton alimentation soit ta première médecine” Cette affirmation est encore plus vraie de nos jours, alors que la nourriture ultra-transformée est omniprésente dans nos sociétés occidentales et que nos fruits et légumes sont de plus en plus pauvres en nutriments.

Bref, si vous voulez améliorer votre vue, il ne faudra pas négliger votre hygiène de vie et donc l’alimentation. La règle à retenir est super simple: tout ce qui est naturellement coloré est bon pour vos yeux !

Le plus important pour garder une bonne santé de vos yeux est de les de protéger du stress oxydatif afin de préserver le cristallin et éviter la destruction des cellules de la rétine et leur dégénérescence. Voici les nutriments dont vos yeux ont besoin :

  • Antioxydants : plus particulièrement les carotenoïdes, bétacarotène bien sûr, mais surtout zéaxanthine, mésozéaxanthine et lutéine qui protègent aussi le cristallin ainsi que l’astaxanthine pour soulager la fatigue oculaire.
    Certaines vitamines (A, C et E) et minéraux (zinc, sélénium, manganèse, etc) font également partie de ces antioxydants.
    Enfin n’oublions pas les anthocyanosides et les polyphénols.
Image par PublicDomainPictures de Pixabay
  • Acides gras : oméga-3 les plus connus, mais aussi des oméga-9, le DHA de la famille des oméga-3 est très important pour la rétine.
  • Vitamine D : cette vitamine joue un rôle primordial pour booster votre immunité et diminuer les risque d’infections, maintenir un niveau correct tout au long de l’année, protège de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age). Vous avez besoin d’au moins 4000 UI/jour si votre exposition solaire est insuffisante (sous nos latitudes c’est le cas d’octobre à avril). Pour calculer précisément vos besoins journaliers en fonction de votre poids allez sur cette page.

S’il y des aliments bénéfiques pour les yeux, il y en a aussi qui sont de vrais ennemis et qu’il vous faut si possible éliminer ou du moins diminuer drastiquement (effets secondaires possibles : perte de poids et plus de tonus!!).

En effet, encore plus que le reste de notre corps, nos yeux sont le reflet de notre alimentation. A tel point qu’un changement radical d’alimentation ou un jeûne peut par la détoxification qu’il apporte changer la couleur de vos yeux. Oui vous avez bien lu, j’avoue avoir eu du mal à le croire et vous mets le lien. Je ne pense pas que les photos soient retouchées, d’ailleurs l’iridologie se base bien sur l’examen de l’iris pour établir un bilan de santé donc cela ne paraît pas si illogique…

Bref je m’égare voici donc ce qui fait perdre la vue, c’est aussi ce qui vous fait grossir et qui augmente votre risque de diabète :

  • Acides gras trans issus des graisses hydrogénées que vous trouvez dans les aliments industriels tels que les charcuteries, biscuits, céréales du petit déjeuner, barres chocolatées, etc ainsi que dans les huiles végétales extraites à chaud à savoir celles qui ne mentionnent pas « pression à froid ».
  • Aliments à indice glycémique IG élévé : pâtisseries, sodas, confitures, jus de fruits, pommes de terre, riz blanc, galettes de riz, pain, alcool, pizza, etc, car tous ces aliments augmentent les phénomènes inflammatoires et multiplient par deux le risque de DMLA.
  • Aliments cuits à haute température (au delà de 100°C au four, à la poêle et surtout au barbecue) : ces modes de cuisson génèrent des produits de glycation avancée (AGE pour Advanced Glycation Endproducts) d’autant plus toxiques que la température est élevée. Ces AGE sont connus pour rigidifier les vaisseaux sanguins et fragiliser les cellules en augmentant la production de radicaux libres. Les AGE favorisent le diabète, les maladies rénales et l’athérosclérose.

Enfin, et bien que hors propos dans cet article sur l’alimentation, je vous rappelle que le pire ennemi des yeux est le tabac sans oublier le stress.

Si vous voulez recevoir gratuitement la brochure pdf reproduisant cet article et incluant d’une part, le tableau avec la liste des aliments à consommer en fonction des nutriments qu’ils vous apportent, et d’autre part, le tableau avec l’index glycémique des aliments les plus courants,envoyez-moi un mail à marina@zeniks.com et je me ferai un plaisir de vous le faire parvenir 😉

D’ici là prenez soin de vous comme de la prunelle de vos yeux !!

5 idées reçues sur la vision: n°4

Idée reçue N° 4 : Une fois l’âge adulte atteint, la plasticité du cerveau ne lui permet plus de changer ou se développer contrairement à celui d’un enfant…

Les recherches les plus récentes dans le domaine de la neuroplasticité ont démontré que ce postulat était faux. Le cerveau est loin d’être un organe figé et statique, qui une fois atteint l’âge adulte n’est plus capable d’évoluer. Ces résultats sont étayés par de nombreuses études sur des sujets aussi divers que la thérapie visuelle, la croissance de la matière grise du cerveau grâce à la méditation ou les traitements réussis des difficultés d’apprentissage.

crédit photo pixabay.com/photo/2016/11/01/08/16/brain-1787622__340.jpg

Le mythe comme quoi le cerveau n’évolue plus après l’enfance ou adolescence est mis à mal. Il était couramment admis qu’après 5 ou 6 ans, des enfants avec un strabisme, une amblyopie ou d’autres types de désordres visuels, ne pouvaient pas recouvrer une vision normale.

Or, cela est faux. Certes les cerveaux des enfants ont une neuroplasticité plus importante et régissent plus facilement et rapidement aux stimulus. Toutefois les cerveaux des adultes ont aussi cette capacité, même si cela requiert plus d’effort, de conscience de soi, un fort intérêt et une motivation sans faille afin d’être capable de remplacer des habitudes profondément ancrées par de nouveaux modes de pensée.

La méthode Bates est semblable à un entraînement physique pour les yeux et non-physique pour l’esprit. Il établit de nouveaux chemins neuronaux, crée des nouvelles synapses et crée une forte connexion œil/esprit nécessaire à une vue correcte.

Qu’en pensez-vous?

5 idées reçues sur la vision: n°3

Idée reçue N° 3 : Il est impossible de changer la forme du globe oculaire et la mise au point/ accommodation se fait uniquement grâce au cristallin…

L’accommodation est la capacité de l’œil à faire la mise au point sur des objets situés à des distances variables. Au cours du temps de nombreuses théories se sont succédé pour expliquer ce mécanisme. Celle communément admise est la théorie présentée par Hermann von Helmholtz en 1855. Elle énonce que le cristallin s’amincit pour regarder des objets lointains et s’épaissit pour regarder des objets proches sous l’action des muscles ciliaires.

Cette théorie de plus de 150 ans, n’a jamais été revisitée et n’est pas fausse, mais elle élude complètement le rôle important joué par les 6 muscles oculaires dans le mécanisme d’accommodation. Ces derniers travaillent de concert avec le cristallin pour réussir à faire la mise au point d’objets proches ou lointains.

Photo: Jonas Svidras @ STEP.CAMERA

Les yeux, comme tout instrument d’optique, changent la distance focale pour faire la mise au point. Et c’est le globe oculaire tout entier qui s’allonge pour voir de près et se raccourcit pour voir au loin. Les muscles des yeux qui contrôlent la distance focale travaillent de manière involontaire de sorte que nous ne pouvons pas accommoder de manière consciente. Tous les muscles du corps qui travaillent de manière automatique ne peuvent fonctionner correctement qu’en étant parfaitement relâchés ; dès lors qu’ils sont tendus ou contraints leur fonctionnement deviendra anormal.

Par ailleurs, le corps humain est un ensemble et il n’y a pas un seul organe ou partie qui soit indépendant. L’ensemble est inexorablement interconnecté et travaille de concert. Ainsi à la vue d’aliments, vous allez saliver ce qui marque le début de la digestion. Les enzymes et acides de l’estomac vont se mettre en route afin que tout ce que nous allons manger soit parfaitement digéré et profite à tout l’organisme. Il en est de même pour la vue, c’est tous les muscles des yeux qui en se contractant ou se relâchant vont permettre au cristallin de réaliser une parfaite mise au point. C’est vraiment un travail d’équipe impliquant à la fois la lentille (cristallin) et les muscles oculaires.

Pourquoi je vous parle de cela ? Parce qu’il est important de remettre en cause ces idées reçues.

Autrement vous serez inconsciemment convaincu que, sans des verres correcteurs ou une chirurgie laser, vous n’avez aucune chance d’améliorer votre vue ce qui est totalement faux.

Vous êtes acteur du processus de bien voir et vous devez revoir vos croyances pour ne pas rester dans le flou jusqu’à la fin de vos jours mais au contraire travailler vos pensées et vos yeux pour qu’ils retrouvent santé et vitalité pour toute la vie.

5 idées reçues sur la vision: n°1 et n°2

Idée reçue N°1 La perte de vision est irréversible et ne peut être arrêtée…

Dans nos sociétés, le futur de notre vision n’est pas très réjouissant, c’est le moins qu’on puisse dire. La plupart des ophtalmologistes vous diront que vous ne pouvez absolument rien faire pour prévenir et améliorer vos problèmes de vue. Ils vous affirmeront que les problèmes de vue sont héréditaires et qu’en vieillissant vous allez nécessairement perdre votre vision de près. Ils vous diront qu’à part porter des lunettes et des lentilles jusqu’à la fin de vos jours la seule alternative possible est la chirurgie.

Ces prévisions sont sinistres et désespérantes. Heureusement qu’au début du 20ème siècle un ophtalmologiste un peu plus ouvert d’esprit a eu l’idée de les remettre en question. Son nom vous est certainement inconnu, il s’agit du Dr Williams Bates. Par ses recherches et expériences, il a démontré que la perte visuelle peut non seulement être arrêtée, mais encore mieux, qu’elle est réversible grâce à des techniques de relaxation et d’entraînement visuel.

Le corps humain a des pouvoirs de guérison et de régénération exceptionnels. Voyez ce qui se passe au niveau de la peau si vous vous coupez ou vous éraflez. Tout est mis en œuvre pour que très vite cela se répare, et en quelques jours de la nouvelle peau aura été régénérée. Pareil lorsque vous êtes attaqué par un virus ou une bactérie, là encore notre corps a des mécanismes de défense puissants qui, si vous êtes en bonne santé et avec un système immunitaire bien portant, vont très vite liquider ces envahisseurs indésirables. Pareil pour des blessures plus sérieuses qui vont entraîner des fractures de nos os, eux aussi vont se réparer et se régénérer.

Pourquoi les yeux seraient l’exception ? Cela ne paraît pas très logique !!

De fait en y réfléchissant longuement, je suis arrivée à la conclusion que les yeux n’ont aucune raison de faire exception à cette règle de guérison du corps humain. La vitesse à laquelle nos cellules se renouvellent est simplement stupéfiante. Au moment où vous finissez de lire cette phrase, 50 millions de vos cellules sont mortes et ont été remplacées par des nouvelles. Oui vous avez bien lu : plus de 50 millions !!

Nous sommes en constante évolution tout au long de notre vie. Au-delà de la capacité physique de notre organisme à se renouveler et se guérir, nous avons également la capacité de changer nos habitudes, d’en établir de nouvelles et de développer des nouvelles connaissances physiques et mentales. De la même façon que vous pouvez apprendre une langue étrangère, un nouveau sport ou à jouer d’un instrument de musique ou à chanter, vous pouvez également apprendre à voir. La vision est une aptitude qui peut se développer afin de l’améliorer. Voyez un petit enfant : il doit apprendre à marcher, à comprendre à parler, à nager, à faire du vélo. Il apprend aussi à voir car même si nous avons le sentiment que c’est quelque chose d’automatique comme la respiration ce n’est pas du tout le cas.

D’ailleurs la vision du bébé et du jeune enfant n’est pas du tout la même que celle d’un adulte. Leur yeux fonctionnent pareil mais leur cerveau doit apprendre à interpréter les informations qu’il reçoit par leur biais : couleurs, formes, profondeur, distances, volumes, etc. Une fois que cet apprentissage est fait nous voyons parfaitement et sans effort. Nombreux d’entre nous ont oublié cette période de vision parfaite. Avec le temps, les niveaux de stress et de tension ont augmenté et nous avons remplacé nos bonnes habitudes de vision sans effort, par des habitudes où nous exerçons des tensions, ce qui à force génère des tensions résiduelles qui subsistent en permanence générant ainsi des défauts de vision.

L’amélioration de ces défauts passe par l’abandon des mauvaises habitudes de vue et le réapprentissage des bonnes habitudes visuelles de votre enfance. La répétition de ces techniques simples permet de résoudre la grande majorité des désordres visuels: myopie, astigmatisme, hypermétropie, strabisme… dont la progression va être non seulement arrêtée mais rendue réversible rendant les yeux à leur état originel où lunettes et lentilles deviennent superflues. Dites-vous que si un enfant arrive à avoir des bonnes habitudes de vision, vous devriez y arriver vous aussi. Non ? C’est en tout cas ce que je pense.

 

Idée reçue N° 2 à partir de 40 ans tout le monde devient presbyte

crédit photo stocksnap.io

Cette croyance a vraiment la vie dure parmi nos concitoyens, car elle est largement relayée dans nos sociétés dites développées. Et ce pour le plus grand bonheur des oculistes et opticiens dont le chiffre d’affaires augmente tous les ans…Quoi, vous ne saviez pas que c’est le résultat naturel du vieillissement et que personne n’y échappe ? Il paraît que cela est lié à votre cristallin qui perd de sa souplesse et de sa transparence. On dirait que d’un coup vos bras n’ont plus la bonne longueur pour lire ce que vous tenez dans vos mains ou que quelqu’un s’est mis en tête de réduire la taille de police des étiquettes. Il est donc temps d’aller vous acheter des lunettes de lecture dans le magasin le plus proche.

N’avez-vous jamais pensé à remettre en cause ce dogme ? Si cela était vrai alors mon voisin anglais âgé de 92 ans ne devrait plus être capable de lire son journal ou les romans d’histoire qui le passionnent sans lunettes or il se trouve qu’il n’en porte pas ! D’ailleurs avant nos sociétés modernes ou les écrans sont omniprésents, nombreux étaient les anciens qui réalisaient à un âge avancé des objets d’artisanat nécessitant une excellente vision. Et que penser des enfants qui perdent leur vision de près avant même l’adolescence ? Il y a donc nécessairement d’autres facteurs en cause que simplement l’âge.

Le fait est que la perte de vision n’est pas un phénomène inéluctable lié à l’âge, et la vision de près peut être parfaitement conservée durant votre vie entière si vous utilisez vos yeux correctement.

Là encore, c’est les tensions, et non l’âge, qui sont le facteur prédominant dans la perte de vision de près. La perte de vision est un phénomène fonctionnel qui dépend uniquement de la façon dont vous vous servez de vos yeux. Il y a peu de problèmes de vision dans de nombreux groupes d’indigènes parce que leur mode de vie dicte la façon dont ils utilisent leurs yeux. Et de fait ils les utilisent de façon équilibrée, regardant de près, de loin et exposant leurs yeux un grand nombre d’heures à la lumière naturelle ce qui n’est plus du tout les cas dans nos société « civilisées ».

En effet, dans notre monde moderne, nous utilisons nos yeux de manière déséquilibrée, majoritairement de près et regardant rarement au loin car très souvent privés d’horizon dans nos villes. Nous passons également de très nombreuses heures à l’intérieur enfermés dans des bureaux, des magasins, etc exposés à la lumière artificielle et empêchant la lumière du soleil d’exercer ses pouvoirs guérisseurs naturels. Dans ses conditions comment s’étonner que nos yeux souffrent et que notre vue baisse…